Sie sind hier

Unterführungen op der N7

Ufro vun André Bauler

Kierzlech huet den Här Bauteminister mir Präzisiounen zu de geplangten Unterführungen op der N7 an zur Verbindung Grüfflingen/Oudler (N62b) an der Belsch ginn. Hei den detailléierten Text:

"Réponse de Monsieur François Bausch, Ministre de la Mobilité et des Travaux publics à la question parlementaire n°704 du 16 mai 2019 de l’honorable Député Monsieur André Bauler

Par sa question parlementaire, l’honorable Député souhaite avoir des renseignements au sujet du réaménagement de la N7 entre Ettelbruck et Wemperhardt.

Le nombre des passages souterrains actuellement prévus directement le long de la route nationale N7 entre Ettelbruck et Weiswampach s’élève à quatre. Deux passages inférieurs se situeront aux endroits des échangeurs projetés au « Koepenhaff » et à « Lëpschter-Delt » et seront aménagés pour piétons et cyclistes.

D’après une étude de faisabilité qui date de l’année 2017, deux autres passages souterrains sont prévus à la hauteur du futur échangeur de Closdelt et près de la bretelle de sortie Fléibour pour le trafic agricole utilisant la voirie secondaire, qui sera réaménagée à ces endroits. Ces travaux seront réalisés dans le cadre du projet de l’insertion d’un terre-plein sur les sections à 2+1 voies sur la N7 entre Fridhaff et la frontière belge.
À cela s’ajoutent encore trois passages inférieurs supplémentaires prévus dans le cadre du contournement de Hosingen, dont un est spécialement destiné aux cyclistes et un autre au gibier.
L’aménagement d’un passage souterrain à Hoscheid-Dickt n’est actuellement pas prévu.

En ce qui concerne l’éventuel aménagement d’un tunnel pour piétons près de la nouvelle maison de retraite à l’intérieur de la Ville de Diekirch, il y a lieu de renvoyer à la réponse fournie par Monsieur le Ministre du Développement durable et des Infrastructures à la question parlementaire n° 2670 du 2 mai 2013 de la part de Monsieur le Député Fernand Kartheiser. En effet, l’aménagement d’un tel tunnel à l’intérieur de Diekirch est de la compétence de la commune. À l’endroit en question, la présence de nombreuses infrastructures (y compris le chauffage urbain) en dessous de la chaussée nécessiterait un passage souterrain très profond avec de nombreux escaliers de part et d’autre, ce qui ne serait pas adapté aux personnes à mobilité réduite.

Quant à la construction de la route N62b (contournement d’Oudler et de Grüffingen), projetée par le Département des infrastructures de la Wallonie, il a été porté à mon attention que la route en question ne fait pas partie des projets retenus dans le plan d’infrastructures des années 2019 - 2024 des autorités belges compétentes."